Non classé, Parce qu'on est pas que des mamans...

Nos « à peine plus de 24h » in love <3 <3 <3

Bon aller, je l’avoue :

Je suis fleur bleue!!

flower-675132_1920.jpg

 J’adore regarder mes filles jouer, rire, danser et ça me fait souvent frissonner de bonheur, jusqu’à en avoir des picotements dans les yeux. Je suis la fille qui est émue par une chanson et qui sourit bêtement devant les publicités… Et j’aime pleurer devant les téléfilms à la M6, mais quand personne me voit :). J’en ai plus vraiment l’envie, ni l’occasion, mais je me régalais de cette histoire à l’eau de rose, qui passe tous les débuts d’après-midi.

C’est pas que j’ai honte, c’est juste que ce n’est pas l’image que je veux, donner aux gens que j’aime.

Je ne veux pas perdre mon statut de soutien de famille. Chaque membre a sa place au sein d’un groupe et je ne voudrais changer la mienne pour rien au monde.

Mais ça c’est un autre sujet dont il faudra débattre ensemble, prochainement 😉

Du coup, me connaissant un peu, j’essaie de faire passer ma tête avant mon cœur, une sorte de pragmatisme forcé, pour ne pas me laisser déborder par mes émotions.

C’est aussi pour ça que j’ai toujours repoussé, les tentatives de Doudou, visant à nous à nous éloigner du quotidien de la maison. Je suis remplie de peur et de doutes, qui sont la plupart du temps complètement infondés.

Alors j’essaie de rationaliser les choses pour garder le contrôle.

Oui oui, on en reparlera, promis!! (Je suis un cas probablement passionnant pour les étudiants en psychologie et je me tiens d’ailleurs à leur disposition pour être leur sujet de thèse, rien de moins ^^)

Être maman et gérer le quotidien, parfois stressant, souvent fatiguant : je sais faire. Je pourrais même dire que c’est pas facile, mais que je ne m’en sors pas trop mal.

Par contre, me retrouver en tête à tête avec mon chéri : …

Toutes les alarmes dans ma tête, mon corps et mon cœur se mettent en marche, en même temps, ça fait tellement longtemps…

Partir sans les filles, c’est galère, parce que :

  • J’allaite Mini :
    • avant de partir, il faut prévoir de tirer mon lait, (au tire-lait manuel). Elle n’a jamais bu autrement que directement à la source et du coup, je ne sais même pas ce qu’il faut en terme de quantité,
    • elle se réveille et tète encore la nuit. Est ce qu’elle va être capable de s’en passer? Est-ce qu’elle ne va pas mettre la misère à ma maman, qui devra aussi gérer avec Maxi? Et comment faire pour les gérer toutes les deux, le lendemain si personne n’a dormi?,
    • je suis au même régime d’éviction qu’elle, je ne pourrais pas manger n’importe où, n’importe quoi, n’importe quand. Tu me diras, c’est comme quand elle est là. C’est une contrainte tout à fait gérable.

 

  • Princesse :
    • a grandi et ses besoins ont changé, mais elle a encore envie (et moi aussi) que je l’accompagne dans son sommeil ❤ Bon ok, j’avoue que là, c’est juste une sale excuse, parce que je sais bien que si c’est les ongles de Mamie qu’elle gratouille, pour s’endormir, ça fera très bien l’affaire 🙂
    • oui mais, ça fait déjà 3 jours qu’elle fait de la température sans autre symptôme… Oui bon, en même temps, on part « à peine plus de 24h », Mamie a la carte vitale et peut en cas de besoin l’amener chez le médecin.
    • elle est très sensible (hypersensible), est ce que ça ne va pas la perturber qu’on parte sans elle? Je pense que le fait que Mini reste aussi doit la rassurer et puis avec Mamie c’est la fête. Je sais qu’elle est entre de bonnes mains et elle se fait une joie de rester avec elle ❤
  • Mamie est insomniaque, travaille de nuit et aide ma soeur avec mes neveux, ce qui fait, qu’elle ne se repose pas beaucoup et moi je culpabilise de la laisser avec mes filles sachant le caractère pas toujours facile qu’elles peuvent avoir, les problèmes d’endormissement, les goûts alimentaires peu diversifiés pour l’une et les allergies alimentaires pour l’autre… Bref, je sais que c’est fatiguant et j’ai pas envie de la récupérer sur les rotules.

 

  • Doudou attend ça depuis tellement longtemps, j’ai peur qu’il soit déçu de ce petit moment en tête à tête :
    • Et si j’arrivais pas à me détendre et que le fait d’être stressée me rende insupportable et gâche ce moment précieux?
    • Et si j’étais tellement fatiguée, que ça gâchait tout?
    • Et si on avait finalement rien à se dire, à part parler des filles et du quotidien? Ca serait quand même super triste, non?

 

Après je me dis que si les parents de Doudou apprennent qu’on a laissé les filles pour la nuit à ma maman alors qu’on que je décline leur proposition depuis des années, ça risque de faire un foin pas possible.

Je sais pas dire les choses simplement, j’ai toujours peur que ça ne plaise pas, que les gens se sentent vexés ou blessés…

 

Je pourrais en rajouter des tonnes et des tonnes…

  • Qui dit week-end en amoureux, implique une certaine esthétique pileuse, j’ai jamais le temps d’aller chez l’esthéticienne, j’aimerais être un peu jolie pour l’occasion, aller chez le coiffeur, par exemple. Oui, c’est sur que je n’annulerai pas à cause de poils rebelles, mais bon, c’est quand même pas super glamour : côté pratique et organisationnel, va falloir que je m’occupe aussi de ça, avant le départ.
  •  Il faut que je pense à mettre des étiquettes sur ce que Mini a droit de manger et que je prévois la trousse de secours, au cas où…

Des trucs tout à fait faisable quand tu en as envie et que tu sais t’organiser pour y arriver!!

Aller, c’est décidé, j’arrête de trouver des excuses et je fais mon sac 🙂 Mais avant…

En bonne casse-bonbons et maman attentionnée, j’ai voulu qu’on aille faire quelques courses, pour laisser à Mamie, des choses autorisées et que les filles aiment manger : des cochonneries surtout!!

Un peu comme si je cherchais à limiter l’éventuel impact de mon absence par quelques douceurs…

Je reconnais que c’est complétement ridicule, d’autant plus quand tu connais le nombre d’heure durant lesquelles nous nous sommes absentés. Je pense qu’elles auraient largement pu se passer de ces grignottages et que Mamie ne les aurait pas laisser mourrir de faim!! Mais au moins, ça lui faisait un soucis en moins, à savoir que tout ça, elles pouvaient le manger toutes les deux.

Nous voilà de retour des courses, je commence à sentir l’empressement à partir. J’ai envie d’y aller, maintenant. J’ai envie de faire ce test et de me retrouver avec mon chéri d’amour!!

Mes affaires sont quasiment prêtes, celles de Doudou pas du tout…

Mes alarmes recommencent à tinter!!

Pourquoi il a pas foutu ses 4 trus dans le sac? Pour moins de deux jours, on a pas besoin de grand chose : un slip et une brosse à dents, alors? Il a peut être plus envie d’y aller? Je l’ai soulé avec mes courses, maintenant il est plus motivé?!?

Pfff mais quand est-ce que je vais arrêter de réflchir à 100 000 à l’heure?!

Pendant que je prépare vite fait à manger, j’ai le temps de me passer toutes les scènes possibles et imaginables qui pourraient se passer et de me poser à peu près 3 000 000 de questions!!

C’est le fait que Mistouflette en chef, arrive en se plaignant du ventre qui me tire de ma rengaine… Aïe, je sais que quand elle a mal au ventre c’est soit :

  • que quelque chose, la contrarie

hop vite fait 1 000 questions qui a pour but de bien me culpabiliser!!

  • qu’elle a de la température.

J’ai honte d’avouer qu’égoïstement, j’ai été rassuré de sentir son front chaud… C’est vrai quoi, j’avais vraiment envie d’y aller et je voulais pas les laisser sachant que ça pouvait les contrarier.

Avec Doudou, on s’est quand même regarder en se demandant sans mots, s’il ne valait mieux pas annuler.

C’est marrant parce qu’il n’y a que comme ça, qu’on est d’accord!! Je me demande finalement, si on pense à la même chose ^^

Bref, on a fait ce qu’on a pu pour que la température baisse : un gant froid et un yéti plus tard, notre princesse était sur pieds!!

On est parti rapidement après ça : « bisoux-bisoux, on y va. »

Oui bisoux quand même on est pas des voleurs!! ❤ Mais on s’est pas étendu pour ne pas leur filer d’angoisse de la séparation.

T’as compris pourquoi c’est galère de partir sans les filles?! A ce moment-là, je rentre à peine dans la voiture!! ^^

Bon qui dit téléphone de remplacement pourri dit pas d’internet et de toute façon, j’avais décidé de couper.

Je pouvais donc jouer les parfaites co-pilotes!! Non, je déconne je suis nulle en carte et je préfère regarder passer les parcs et les jolies architectures que les panneaux, au grand désespoir de Doudou…

De toute façon, il a pas besoin de moi, il gère comme un chef et à peine 1h20 plus tard, nous voilà arrivés à bon port!!

Hôtel trouvé, voiture garée, on peut prendre possession de notre chambre 🙂

Et maintenant?…

J’avoue qu’en terrain inconnu, j’aime bien me laisser guider et Doudou n’est pas du style à mener la barque, non plus.

On décide donc de suivre les indications de la gentille dame de l’accueil et on s’engage dans la visite de la ville et on grimpe et on grimpe et on grimpe!!!

Plus on monte et plus on croise du monde. On se dit alors que c’est la balade du parfait touriste mais que c’est quand même vachement sympa.

Et on en profite!! On est vraiment détendu, sans pression. On passe par des chemins douteux, carrément pas équipés pour cette petite rando : moi en birk, partis sans même emporter une petite bouteille d’eau… Les marcheurs en carton!! On se taquine, on s’imagine faire ce chemin avec les Mistouflettes!! Même pas 5 min après le départ, ça aurait commencé à râler et il aurait fallu porter tout le monde…

Y avait pas forcément des trucs de folie à voir, une fois en haut, mais c’était très sympa. Mon amoureux était prévenant et faisait attention à moi, j’ai bien aimé ❤ 🙂

En chemin, j’ai quand même découvert un truc assez génial : un micro potager citoyen!!

Chacun a le droit de prendre ce qu’il veut, la seule règle est de prendre soin de ce potager: l’arroser, retirer les mauvaises herbes, par exemple.

J’ai trouvé cette idée, super!!

Bon ça doit exister depuis des années dans certains endroits mais moi je découvrais. Vous moquez pas, je sortais de mon terrier pour la 1ère fois depuis plus de 4 ans!!

J’ai fait d’autres découvertes pendant « ces pas tout à fait 2 jours »…

Après notre ascension, bababa, j’ai l’impression d’avoir monté l’Everest ^^!! On est redescendu boire un coup sur la place centrale et on a programmé notre soirée.

On avait déjà repéré chacun de notre côté quelques petites adresses. On a opté pour un bar à vins :D, pas loin de l’hôtel. On voulait pouvoir tout faire à pieds. Le guide Michelin le notait plutôt bien et ils proposaient un menu végétarien/lien qui pouvait convenir à mes évictions.

Tu peux pas imaginer comme j’ai apprécié!!

Déjà le décor, c’était cosy, mignon, légérement lounge, mais ça reste chic. C’est simple et sans abus. Bref, tout ce que j’adore. Les gérants ont beaucoup de goût, la preuve en est : on a le même carrelage au sol :).

Les serveurs, outre le fait qu’ils sont vraiment très sympas, ils ont confiance en leurs produits et savent de quoi ils parlent.

Doudou pense que c’est un couple et que ce sont les propriétaires. Franchement j’en sais rien, mais comme c’est la 1ère fois qu’il se met à cancanner, ça m’a bien amusé de le laisser argumenter ^^

Quand à lui, il a été gentil, il m’a laissé m’extasier pendant plusieurs minutes devant le logo « fait maison »thavant de m’avouer que ça faisait quand même déjà 2 ou 3 ans que ça avait été mis en place… Oui bon en même temps c’est pas de ma faute, si le temps passe si vite!! Et puis 2014, c’est pas si vieux :O

Bref… Leur carte met clairement en avant le fait d’anonncer d’éventuelles allergies, chose que j’ai faite et au lieu de me servir un banal plat de pâtes à l’huile d’olive, ils ont remplacés les quelques ingrédients qui posaient problème dans leur recette initiale.

Ils sont très attentifs à nous faire passer un bon moment et j’ai vraiment passé un super bon moment.

On a mangé :

  • mozzarella Burrata, cannelloni de courgette, vierge aux olives + tartare de bœuf méditerranéen  (tomates confites, tapenade, pistou, parmesan, huile d’olive) et frites maison
  • un foie gras de canard mi-cuit et son chutney de mangue et Poulpe à la plancha, piment d’Espelette, bouillabaisse de légumes, rouille

C’était juste parfait!! Doudou s’est pris du vin rouge Domaine Fredavelle – Coteaux d’Aix-en-Provence « Aromance » 2015 + Bergerie de l’Hortus – Pic St-Loup 2015 et moi j’ai bu du vin blanc moelleux Domaine de JOY – IGP des Côtes de Gascogne « St-André »  2015.

Franchement, je vous le dis, j’y comprends rien, mais je me suis régalée!! Tout était parfait et pour ne rien gâcher, j’ai mangé assise de l’entrée au digestif sans cris, sans larmes et sans drames…

C’était tellement bien, bon, servi comme il fallait que je n’ai connu aucune frustration, quand est arrivé le moment du désert. La serveuse m’a gentillement précisé que « les glaces n’étant pas faites maison et on ne peut pas exclure la présence de produits laitiers dans les sorbets ». Clair, net, précis, elle sait de quoi elle parle. Merci!!

Alors du coup, si vous êtes sur Hyères, je vous conseille vraiment de pousser la porte du restaurant Le Baraza.

17425023_1321462137935101_6455466063657326197_n

Après ce très bon moment, on est allé claqué quelques sous au Casino.

Honnêtement c’est pas notre truc, donc on a fait un tour rapide, il n’est pas très grand.

Puis on s’est installé à l’espace roulette, ils appellent ça : l’Alfastreet. Il y a 14 postes de jeux « wiki » installés autour d’une roulette électronique. On y a perdu 20€ ^^

J’ai flambé 10€ en à peine 8 sec, sur une machine à sous. J’ai pas compris ce que je devais faire…

Mais j’avais pas l’intention de me laisser faire!! Je voulais au moins regagner ce qu’on avait perdu. On a rejoué 20€ à la roulette.

Quand le compteur nous a annoncé, 61€ de gains, on a encaissé et on est parti. On est pas des flambeurs!!

En fait, pour tout vous dire, ça m’a bien plu et heureusement que j’avais « ma raison » avec moi, sinon je serais restée encore un peu ou j’aurais rejoué les 11€ gagnés 😀

Avant de partir au resto, j’ai envoyé un petit texto à Mamie pour savoir si tout allait bien et j’ai eu « chut » comme réponse. J’ai supposé qu’elles se reposaient :).En rentrant à l’hôtel, je lui ai dit qu’on allait se coucher et je n’ai pas eu de réponses, mais ça ne m’a pas inquiétée et je me suis endormie « comme un bébé » (non quand on connait les miens, on ne peur pas dire ça…) disons que je me suis endormie paisiblement.

Me réveiller à 7h m’a un peu contrairé, mais ça n’a pas duré et comme je n’avais pas internet sur mon téléphone pour me tenir éveillée, j’ai fini par me rendormir une vingtaine de minutes… Comme c’est bon de « trainer » au lit!!

Puis je me suis levée, j’ai pris ma douche et je me suis préparée, pendant que Doudou se révaillait tranquillement.

J’ai attendu 9h pour envoyer le 1er texto aux filles 🙂

On est descendu prendre notre petit déjeuner. Doudou avait peur que je ne puisse rien manger au buffet de l’hôtel, mais jai mangé plus que lui!! Ca m’a même donné des idées et des envies à faire à la maison.

Doudou a mangé un classique : pain au chocolat/ croissant, jus de fruits, café et moi je me suis fait un complet : bol de céréales, avec des fruits secs et du miel, un jus de fruits, une tartine de pain complet trempée dans du sirop d’érable, que je découvrais aussi et d’ailleurs, je me suis dis que j’aurais du mettre ça, plutôt que le miel dans les céréales… et un café allongé.

Bref, j’ai pas regretté d’avoir des évictions!!

Bon après ça, j’avoue que le fait de devoir remballer les affaires pour quitter la chambre, nous a laissé comme un goût de fin, déjà.

On s’était dit que selon l’heure à laquelle on allait attaquer la journée, on irait peut être se faire un tour à Porquerolles.

Oui mais voilà…

On va pas, ou peu à la mer, à la maison, c’est pas pour aller se coincer 1h dans les bouchons pour nos derniers moments en amoureux!!

On s’est installé au bord du port pour boire un coup et manger une belle marmite de moules-frites accompagnée d’une bonne bière 🙂

Puis on a baladé un peu et on est rentré…

Bon je te passe le moment où j’ai proposé à Doudou de s’arrêter chez Alinéa Aubagne sur le chemin du retour et à l’instant magique que ça a été quand il a dit « pourquoi! » 😉

Pour résumer : ça a été super mais trop court…. Du coup, on va devoir se reprogrammer ça, très bientôt pour s’améliorer et apprendre à profiter jusqu’à la dernière seconde!!

#heureusedelavoirfait #jaimemavie #jaimemoncheri

heart-1213481_1920

Enregistrer

3 thoughts on “Nos « à peine plus de 24h » in love <3 <3 <3”

  1. j’ai beaucoup aimé ton article. Juste un truc que je n’ai pas compris. Tu dis que tu es heureuse que ce soit un resto végé et tu listes ton menu avec de la viande dedans. C’est quoi exactement tes evictions?
    A plus
    amélie

    J'aime

    1. Salut!! Alors nos évictions sont : les produits laitiers d’origine animal en général (vache, chèvre, brebis), le boeuf, le veau et le soja. Du coup, j’avoue que c’est plus simple de trouver des choses à manger chez les végé 🙂 Cela dit le menu de Doudou contient bien de la viande. C’est parce qu’en fait ce resto/bar à vins ne se revendique pas végé, mais ils proposent un menu qui l’est. Et de toute façon, ils ont vraiment envie de faire plaisir et vue qu’ils font quasiment tout maison, ils s’adaptent à nos demandes et à nos évictions!! Je suis ravie d’avoir trouvé cet endroit et j’aimerais qu’il y en ait un peu plus comme ça 🙂 A bientôt

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s