Conscience, Les produits, Non classé

Test/Avis – Les noix de lavage marque Alépia

J’avais vraiment hâte de recevoir ma commande Alépia passée chez Venteprivée!!


Mise en garde personnelle :

Je trouve que les délais de livraison commencent à être vraiment long et les frais de transport sont assez chers, ce qui fait vite monter la facture. Du coup, on dépasse parfois le prix de vente, du même produit trouvé dans les commerces lambda.

#méfiezvousdecequibrille


Du coup, dès qu’elle est arrivée, je me suis empressée de tout déballer et j’ai commencé mon test par les noix de lavage.

DSC_5148

Quand j’ai sorti le paquet du carton, (bon je vous passe les inutiles emballages d’emballage #vivelesuremballage, on est loin du ZD…, mais on est d’accord, ce n’est pas le positionnement marketing du site de vente), j’avoue que j’ai été un peu déçue qu’il soit en plastique… Recyclable, certes, mais en plastique quand même…

En plus, le zip de fermeture s’est cassé au bout de la 2ème utilisation. En soit, c’est pas bien grave puisque je comptais les mettre dans une boite, mais bon…

Passée cette 1ère impression, j’ai trouvé plutôt bien que les conseils d’utilisation soient clairement détaillés sur le devant du paquet. Pas la peine de perdre du temps à chercher les explications sur une notice séparée ou sur internet.

D’ailleurs, concernant la machine à laver le linge, c’est juste : hyper simple!!

  • 1/2 noix de lavage par 1kg de linge,
  • couper les noix en deux et les mettre dans la petite pochette en tissus, prévue à cet effet,
  • et hop dans le tambour de la machine.

On peut même les utiliser plusieurs fois, le nombre d’utilisation dépend de la température de lavage :

  • 3 utilisations à 30°c
  • 2 utilisations à 40°c
  • 1 à 2 utilisations à 60°c
  • 1 utilisation à 90°c

C’est bon, je sais tout ce que j’ai besoin de savoir pour me lancer!!

A l’ouverture, il se dégage une très forte odeur… acide… âpre… Je ne saurais pas vraiment dire…

D’ailleurs, si quelqu’un connaît et peut m’aider à trouver le vocabulaire approprié, ça serait sympa!!

Toujours est-il, que ça sent pas bon et que ça m’a carrément fait reculer dans un mouvement de réflexe.

D’où le fait, que j’ai testé sur une machine de trucs qu' »on s’en fout »: bavoirs et autres serviettes de tables et vêtements qu’on met pour traîner… Bref, des trucs qui craignent pas.

Je n’avais pas peur que ça les abîme, je me disais plutôt :

Au pire, ce sera pas propre et ça sentira pas bon!

Du coup, je me suis lancée, avec une machine plutôt claire.

IMG_20170614_153245_427

C’est parti pour 1h30…

A la sortie, j’ai été agréablement surprise d’abord parce que je n’ai pas retrouvé la forte odeur, dont je vous parlais…

Puis en étendant, j’ai été ravie de voir que mon linge était propre!! Les seules tâches qui ont résisté, ce sont les traces de chocolat sur 2 bavoirs et un tee-shirt de Mini.

Mais franchement, c’est pas pire qu’avec une lessive industrielle x.

Tu auras sans doute remarquer qu’on est un peu chauvin dans le Sud ^^

Du coup, je suis plutôt satisfaite de ce 1er essai!!

Reste à trouver une bonne recette de détachant avant lavage clean et naturel, je compte sur vous, pour me donner vos astuces 😉

J’ai profité de cette machine pour faire le test du vinaigre blanc en guise d’assouplissant.

Pour une 1ère, je suis contente, à voir sur la longueur, si l’acidité n’abîme pas les tissus.

D’ailleurs, si vous avez des retours à faire sur cette pratique, ça serait sympa de partager, avant que je flingue tout mon linge ^^


Edit 1 :

Certains d’entre vous semblent gênés par le fait qu’il n’y ait pas d’odeur à la sortie de la machine, on peut palier à ce manque par :

  • l’ajout d’huiles essentielles

On voit fleurir ça et là des recettes/astuces de grand-mère qui préconise telles ou telles huilles essentielles, sans vraiment en mesurer les conséquences… Je n’aime pas trop les utiliser car je ne m’y connais pas assez pour le faire sans risque.

Je vous mets en garde : les HE sont des concentrés actifs, qu’il faut savoir doser et utiliser avec partimonie.

  • la fabrication de sachet fraicheur à mettre dans les armoires

Personnellement, je vais me pencher un peu plus sur cette proposition 😉


Edit 2 :

Il semblerait que les noix de lavage ne soient pas aussi écolo que ce que je le pensais…

C’est la diffusion de mon article, qui m’a apporté ce complément de réponse que je vous partage à mon tour.

En effet, d’abord, elles proviennent pour la plupart d’Inde, je te laisse imaginer l’empreinte carbone que son transport représente…

Cela dit, il faudait comparer l’impact de ces noix de lavage aux lessives classiques industrielles pour en mesurer les conséquences écologiques. Franchement, là je ne pourrais pas vous dire si le transport l’emporte contre la toxicité.

Dans le doute, je choisis, ce qui me semble personnellement le moins pire et étant donné que je les ai, je ne vais pas les jeter, ça ne serait pas très ZD 😉

Petite astuce supplémentaire que l’un d’entre vous m’a donné :

Je vous ai dit qu’on ne pouvait pas les utiliser en tant que produit ménager indéfiniment. C’est pas une raison, pour s’en débarasser… On peut les recycler en les mettant au pied des plantes qui nécessitent un drainage. Alors un peu ZD, quand même, les noix!!


Edit 3 :

D’après ce que j’ai pu trouver comme info concernant l’utilisation des noix de lavage dans la machine à laver le linge, il semblerait qu’à long terme :

  • le blanc devient gris,
  • les tâches résistent,
  • le linge ternit.

Je vais continuer à me faire ma propre opinon en essayant de palier au mieux à ces manques.

En utilisant, par exemple :

  • le citron pour redonner de l’éclat au linge blanc qui grissaile : ajouter « un demi-verre de jus de citron dans la machine pendant le cycle de rinçage » ou laisser tremper « le linge blanc dans une bassine d’eau citronnée pendant environ une demi-heure avant de le mettre à laver », comme le préconise le super site des millions d’astuce, dans son article : 20 choses incroyables que vous pouvez faire avec un citron.
  • le savon de marseille ou un liquide vaisselle (clean et/ou carrément home-made), avant lavage, directement sur les tâches.

En ce qui concerne les couleurs, j’ai pas de solutions à vous proposer pour l’instant, si ce n’est d’utiliser un autre type de nettoyant pour ce linge-là, peut-être une lessive clean et/ou home-made encore une fois, y en a plusieurs recettes sur le net, mais dès que j’en teste une (à base de lierre, je pense), je vous la partage, promis!!


Etant donné que les noix de lavage ont d’autres intérêt que celui du lavage de linge, je ferai d’autres test/avis sur les différentes utilisations que j’en ferais.

Mon prochain essai sera dans une machine couleur et le lave-vaisselle

 

Encore merci à vous de me donner votre avis, c’est grâce à ces échanges que j’avance dans ma démarche et que les choses me paraissent un peu plus facile… Je continuerai à enrichir mes articles avec toutes vos petites astuces, pour que ça puisse en aider d’autres!! Alors je compte sur vous pour partager et échanger votre propre expérience sur la page.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s