Non classé, Personnalités inspirantes

Les élans d’Ena

Si je tenais à inviter Ena, dans cette rubrique spéciale « personnalités inspirantes », c’est parce que je me suis tout de suite sentie très proche de certains univers, en arrivant (très récemment) dans la blogosphère.

Parentalité positive, bien-être, santé et beauté naturelles, conscience de son monde et de ceux qui le composent, tout ce qui me plait et m’intéresse est réuni dans les élans d’Ena.

Pour ceux qui ne la connaissent pas, voici de quoi la découvrir et forcément l’apprécier ou l’envier d’oser vivre ses rêves!!

DSC03170_edited

Maman, calédonienne de 35 ans, elle m’inspire de la détermination et du courage.

Elle n’hésite pas à perturber son train-train. Elle ne se repose pas sur ses acquis.

En perpétuel mouvement, elle traverse mer, océan et continents pour trouver l’équilibre qu’elle recherche.

L’intelligence, la douceur et la gentillesse font d’Ena, quelqu’un qu’on a envie de connaitre et je ne suis pas la seule a en penser beaucoup de bien!!

On dit de toi :

« Grand talent et très belle personne. Ena a la profondeur des océans et la légèreté des oiseaux, et ce petit quelque chose de différent qui fait que malgré sa discrétion, on la remarque. Touche a tout, elle sait tout faire : écrire, chanter, prendre position, informer, partager, accueillir et aller vers les autres. Un colibri de ces temps secoués, qui porte sa part d’eau avec le sourire, les instants nécessaires de doute, et beaucoup de bienveillance et d’espoir. » Yael Sans-Tréma

Des choses magnifiques et j’imagine que tu as du être très touchée. 

Il semblerait que tu sois une femme pleine de surprises et tout semble te réussir. C’est quoi ton secret?

D’abord je tiens à préciser que Yael m’a fait là un compliment absolument magnifique, qui m’a énormément touchée, et c’est un sentiment assez spécial de recevoir ces mots grâce au blog (parce que c’est par nos blogs qu’on se connait Yael et moi). J’en suis très reconnaissante.

Je ne sais pas si je suis pleine de surprises, ce qui est sûr c’est que

j’ai un côté inconstant et impulsif.

102_3738_edited_edited

C’est drôle que tu puisses penser que tout me réussit (la magie d’internet sûrement!) parce que j’ai connu beaucoup plus d’échecs que de succès dans ma vie. Mais ces échecs, je préfère avec le recul les voir comme des digressions, des petits sentiers non balisés sur l’autoroute de la vie, qui font de moi ce que je suis, en partie.

Bien sûr, c’est toujours plus agréable de réussir ce qu’on entreprend, et c’est le but, mais j’ai tendance à croire que

si l’on fait quelque chose qui nous correspond, si notre projet nous fait vibrer, l’échec est le précurseur du succès.

Donc, je n’ai pas de secret, mais j’ai une capacité de résilience assez développée. Ce qui me permet d’avancer, même si tout ne se déroule pas vraiment comme je l’avais prévu.

C’est la passion qui guide tes choix? D’abord le chant, et aujourd’hui? 

WP_20170722_029_edited

Globalement, c’est vrai que je fais les choses par passion, ou au moins parce que ça m’intéresse beaucoup.

Je n’arrive pas vraiment à me contraindre dans la vie.

Disons que j’y arrive un moment, un job alimentaire par exemple, mais j’ai assez vite la sensation d’étouffer.

Le chant c’est une grande passion. J’y ai consacré énormément de temps et d’énergie. Aujourd’hui, je crée toujours des chansons, avec mon frère compositeur et musicien, mais je le fais uniquement pour le plaisir.

L’écriture, ce n’est pas une passion, c’est une nécessité, indispensable à mon équilibre émotionnel et mental.

La santé naturelle me passionne véritablement. C’est pour ça que je me suis tournée vers la naturopathie. Le lien corps/esprit, les capacités d’auto-guérison et de régénération extraordinaires du corps, ses possibilités de sortir de sa zone de confort et de faire reculer ses limites… ça me passionne.

Et d’une manière générale, l’Homme. Le corps, comme je viens de le dire, le miracle qu’est la vie quoi, mais aussi l’âme, le cœur, l’esprit…. Je trouve tout cela fascinant, ces mécanismes complexes qui font que l’on tend la main, qu’une vague de solidarité peut se créer, que l’amour, ou la haine, ou la peur peut transcender…et le génie de l’Homme : les scientifiques, les poètes, les artistes, les sportifs de haut niveau… Bon, pour résumer, on va dire que les gens me passionnent 🙂

Et mon fils, bien sûr. Mon fils me passionne absolument.

Tu nous quittes… Déçue : du pays, de ses habitants…? ou en manque : des tiens, de tes racines?

Non, je ne suis pas déçue ! Je me suis installée  en 2005 dans un certain état d’esprit et je sens maintenant qu’il est temps que je rentre chez moi.

J’ai bouclé une boucle qui devait l’être.

Et puis, oui, mes racines me manquent, l’océan, le mode de vie, le climat et les gens.

Je suis rentrée en vacances il y a quelques mois, et je me suis rendue compte à quel point mon chez-moi me manquait. Une fois que je l’ai réalisé, c’était impossible pour moi de le mettre dans un coin de mon esprit et de ne plus y penser !

Dans tes valises, il y aura? / Tu emportes avec toi : ton fils et ton chéri. Quoi d’autres?

Pas grand-chose ! Quelques vêtements et des livres et des jouets qui arriveront par bateau.

Ce retour, c’est un recommencement.

Y a t il quelque chose que tu vas regretter de ta décennie en France?

Nantes va me manquer, c’est une ville tellement chouette ! Mon fils y est né… Certaines personnes vont forcément me manquer aussi… Mais il est prévu qu’on revienne régulièrement !!

Femme douce, intelligente et engagée, tu défends de vraies valeurs qui sont chères à ton cœur. 

Naturopathe récemment diplômée ;), la santé naturelle, l’environnement, la psychologie positive sont importantes pour toi.

Comment te définirais-tu?

102_4216_edited

Devenir mère m’a changée.

Clairement, c’est en devenant maman que j’ai pris conscience de certaines choses, comme l’environnement, la nécessité de consommer moins, mieux, de réduire notre empreinte...

Au niveau psychologie, c’est un peu pareil, j’essaie aujourd’hui de faire attention à moi, parce que je dois être équilibrée pour que mon fils le soit…

C’est pas facile de se définir, mais je dirais que je suis quelqu’un qui essaie d’être quelqu’un de bien. En tous cas, la meilleure version de moi-même.

 

C’est pas du tout évident, parce que comme je le disais, je n’aime pas les contraintes, je ne me fixe pas vraiment de règles, et j’ai une confiance en moi un peu fragile.

Mais je fais de mon mieux, et surtout

j’ai enfin compris, il n’y a pas si longtemps (il était temps!!) que je méritais les bonnes choses qui arrivent dans ma vie, comme celles auxquelles j’aspire. Comme beaucoup, j’avais tendance à croire qu’au fond « je ne le méritais pas ».

Le véganisme a-t-il toujours fait partie de ta vie? Et en quoi c’est important d’en parler à nos enfants, acteurs du futur faut-il leur imposer nos choix?

Non, le véganisme, j’y suis venue par paliers, étape après étape, et ça m’a pris plusieurs années.

J’ai d’abord arrêté de manger du poulet en 2008…

En fait, c’est aussi parce que j’ai progressé sur ce chemin lentement que je sais que je ne ferais plus jamais marche arrière, ça fait partie de moi. Comme une religion.

Mon fils est végétarien de naissance.

J’avais écris un article là-dessus, parce que ce n’est pas forcément facile, face aux autres et aussi face à soi-même, les vieilles croyances enfouies (mon fils va-t-il grandir normalement s’il ne mange pas de viande ?), les doutes.

Il est quasiment végétalien, disons qu’il mange un œuf de temps en temps et quelques gâteaux par-ci par là. Pour lui, je ne lui impose rien, c’est normal, il n’imagine même pas manger un morceau de viande.

C’est juste une question d’éducation.

Un enfant qui mange de la viande tous les jours n’imagine pas ne plus en manger.

Dans les deux cas, les parents imposent un choix.

Le choix de manger de la viande et du poisson, et le choix de ne pas en manger.

Il est encore petit et c’est moi qui décide des repas (globalement), mais de la même façon que je décide de l’heure du coucher parce que sinon ce serait la rumba jusqu’à pas d’heure !

Plus tard, il fera ses choix. J’espère qu’il sera végan. Je pense qu’il le sera, parce que nous sommes tous des sommes de notre éducation, des rencontres et des expériences…

Je pense que le véganisme est un sujet sérieux sur lequel il faut essayer de se pencher sérieusement.

Être végé n’a que des avantages.

C’est nécessaire d’un point de vue environnemental, pour moi ça l’est tout autant d’un point de vue éthique. Mais ça se démocratise et ça me rend très heureuse de le constater.

Comment les éveiller à ces problèmes sans leur faire peur?

Clairement, je n’irais pas faire visiter un abattoir à mon fils. Même si c’est la manière forte qui m’a fait prendre conscience de l’animal derrière mon steak, les enfants sont naturellement empathiques et bienveillants.

Les mettre en contact avec les animaux, leur expliquer qu’on peut être en bonne santé, et gourmand, et fort (regardez Carl lewis ou Djokovic ou Mike Tyson!) sans manger d’animaux.

Faites jouer un enfant et un agneau ensemble et je parie ce que vous voulez que l’enfant refusera de manger l’agneau. Ou le cochon. Ou la vache.

Et les enfants sont très tôt sensibilisés à l’environnement, à l’école notamment.

On peut leur expliquer que oui, on pollue beaucoup la planète et que c’est mal parti, mais que si chacun fait sa part, tout ira bien. Et qu’on peut faire sa part en s’amusant, ça c’est chouette !

Que peut-on te souhaiter pour la suite?

De l’amour et des rires chaque jour !

102_4209_edited

Alors c’est tout le mal que l’on te souhaite et on va te suivre de près pour vérifier que tu t’attèle bien à faire de ta vie, ce que tu désires dans l’amour et les rires. A très vite!!

5 thoughts on “Les élans d’Ena”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s