Hello tout le monde,

Aujourd’hui, je vous parle du commencement de notre aventure vers le « zéro déchet ».

D’abord on a eu une prise de conscience en regardant une émission, présentant le rythme de vie de Béa Johnson.

On s’est rendu compte qu’on était des consommateurs, comme les autres, sans avis précis et qu’on achetait aveuglément, sans se soucier de ce qui pouvait se passer avant ou après nos achats…

Fort heureusement, on a ouvert les yeux lorsque, pendant, ce reportage on a compris, qu’il y avait d’autres solutions, bien meilleures, pour ne plus participer à la destruction, à petit feu, de notre planète.

On a donc lu son livre et ceux de la Famille presque zero dechet, ils nous ont aidé à démarrer.

******************************

Si vous ne les avez pas encore lu, vous pouvez les trouver, ici :

******************************

Ayant des enfants en bas âge, il faut donner le bon exemple pour qu’il leur reste des choses incroyables, à découvrir sur cette planète, qui commence à saturer de tous les cotés!

Nous, voilà partis à la découverte de toutes sortes d’alternatives!

D’abord, on s’est résolu à faire nos courses différemment, c’est à dire en apprenant à consommer mieux :

  • en cuisinant légumes et fruits de saison, par exemple, en allant au marché plus souvent ou dans les fermes environnantes ou encore dans les organismes qui vendent la production des agriculteurs près de chez nous (la ruche qui dit oui, amap…) sans oublier d’y aller avec ses contenants ou sacs à vrac (faciles à créer ou à acheter)
  • en réduisant notre consommation de viandes et de poissons! Oui, car l’être humain n’a aucunement besoin de manger de la viande ou du poisson à chaque repas! Ce sera même bénéfique pour notre santé et pour les animaux.
  • s’intéresser au lieu de production. Nul besoin d’acheter des haricots verts en boite venant de Nouvelle-Zélande s’il y en a au marché…
  • apporter ses contenants plutôt que reprendre le sac plastique du vendeur.

Puis, on a commencé à fabriquer nous-mêmes :

  • modifier et fabriquer ses produits ménagers, du jardin (anti-puce anti-mousse ou encore désherbant) ou encore cosmétiques! Il y a énormément de recettes simples et toutes aussi efficaces, voir même meilleures, que ce qu’on nous vend!
  • utiliser du savon et shampoings solides
  • arrêter de consommer de l’eau en bouteille en plastique. Nous sommes en France! L’eau du robinet est potable!!! Si elle est trop calcaire, il existe aussi des perles céramiques efficaces pour capter les micro-éléments (les vertsmoutons) et les éliminer ou encore le charbon ou des filtres à ajouter à vos tuyaux!
  • avoir un compost ou des poules !! Tous les restes peuvent y aller sauf les peaux d’agrumes (qui servent au produits ménagers, les os et arrêtes ou les huiles)

Passer du jetable au lavable :

  • arrêter le jetable, passer au lavable (vaisselles pour un pic-nic, les cotons tiges deviennent des oriculis, cotons démaquillants lavables fait maison, cotons pour la toilettes des bébé lavables, essuie-tout même le papier toilette et les couches tout peut se faire en lavable!)
  • stop aux tampons et serviettes hygiénique. Les règles ne sont pas une erreur de la nature. Il n’y a aucune honte à saigner alors pourquoi utiliser des protections cancérigènes?! (la cup, les serviettes hygiéniques lavables, tampons bio, culotte tout en 1, stérilet plutôt que la pilule…)

En réduisant :

  • sa consommation d’eau au quotidien,
  • les réseaux internet : passer à un moteur de recherche écolo ( comme écosia ou lilou), supprimer ses mails qui datent de 1999 et qui sont énergivores,
  • penser à modifier ses piles et ampoules pour du durable,
  • minimiser ses achats. On a pas besoin d’avoir 5 fouets ou 6 paires de ciseaux ou encore 20 jeans fabriquer en Asie de mauvaises qualités et surtout contraignant des gens/enfants à travailler dans des conditions que nous-même nous n’accepterions pas,
  • essayer d’acheter d’occasion plutôt que neuf,
  • apprendre à réutiliser.

Aujourd’hui on apprend encore chaque jour à s’améliorer , on a même un petit potager qui est une véritable activité de partage avec nos enfants.

On créé, on essaye, on change, on donne on profite de la nature…

Chaque petit changement est important!

Et vous avez-vous des astuces pour démarrer dans le zéro déchet??


En savoir plus, sur le sujet :

Partager cet article :