Dans ma famille, j’ai toujours été « la maladroite »…

Juste pour vous prouver à quel point les étiquettes collent à la peau, je vais vous raconter une petite anecdote, qui a bien failli ruiner, mes convictions écologiques…

 

Après avoir tenter d’organiser mon armoire en mode minimaliste, je me suis attaquée à ma salle de bain et c’est donc tout naturellement que j’ai souhaité améliorer ma production de déchets féminins!

******************************

La cup, le choix pour mes prochaines menstruations

Il y a plusieurs mois, je dirais même peut-être années, après avoir religieusement répondu à des questions concernant mon flux menstruel…

je me suis fait le plaisir de m’offrir non pas une mais deux cups!

Histoire d’être sûre, de faire le bon choix :

  • taille,
  • marque

******************************

La préparation – Mes raisons de douter

Avant de me lancer, il a fallu passé autant du blocage psychologique, à l’idée d’introduire un corps étranger dans mon vagin…

Tu me diras, c’est pareil, avec les tampons… Oui! Oui! C’est pareil!

 

Depuis mon second accouchement, j’avais décidé que plus rien d’étranger, ne passerait la porte!

 

Je vous assure, je n’ai rien contre les inconnus, mais là, quand même… Disons qu’on peut peut être faire un peu connaissance avant, non? ^^

 

L’image de cette petite coupe ensanglantée à nettoyer, à mains nues, plusieurs fois par jour, m’a aidé à patienter quelques cycles, avant d’envisager, une rencontre, disons plus intime…

 

Ma détermination à faire les choses, bien, plus forte, il est temps de se lancer!

******************************

Mon expérience

Je ne me suis pas, non plus, laissée démonter, après de maintes « aspirations vaginales » …

Le nom scientifique, on est d’accord, on s’en fout! On n’a pas besoin de le connaitre pour comprendre, tout de suite ce dont je parle.

Toi, l’inconditionnelle de la cup, toi, l’amatrice, toi, la novice et toi, qui n’a testé qu’une seule et unique fois, tu vois exactement de quoi il s’agit! Avoue?

 

J’ai fini par comprendre, qu’il fallait enfourner l’engin nettement plus profond et ça m’a rappelé mes 1ères aventures désastreuses, avec les tampons… A croire que j’ai toujours eu un soucis avec les protections hygiéniques à usage interne…

L’ambiance film d’horreur dans mes toilettes, quand il a fallu la vider, a quelque peu ébranler ma motivation…

 

Mais j’ai tenu bon!

******************************

1er échec!

 

Par contre, quand la tige a commencé à me lacérer de l’intérieur, je me suis fait une raison et j’ai renoncé, une première fois…

Oui, oui, je dis bien une 1ère fois, parce que je suis tenace, je dirais même têtue! Et quand j’ai décidé quelque chose, il est difficile de me faire faire machine arrière, surtout quand il s’agit d’un truc que je ne maitrise pas!

 

« Euh… Et sinon tu connais le lâcher prise?! »

 

Bref…

 

Récemment, j’ai reçu des Serviettes Hygiéniques Lavables en test. Des SHL pour les connaisseuses!

Étant rapidement arrivée à cours de protections lavables, je me suis, dit que ce serait vraiment dommage, de renoncer à mes engagements écologiques en flinguant mes maigres efforts, en utilisant des serviettes jetables et j’ai décidé de ressortir, mon petit jouet de sa boîte…

******************************

Mon ultime tentative

 

Ma sœur, experte en la matière, m’a conseillé de couper la tige!

C’est donc la 1ère chose, que j’ai fait.

Nettoyée, stérilisée, nous y voilà! Je suis prête pour cette ultime tentative!

C’est parti, mon kiki!

Cette fois-ci, pas d’aspiration…

Finalement, je deviendrais, peut être, douée, à ce jeu-là!

Pas de lacération, non plus…

C’est même plutôt hyper facile! Même peut être un peu trop

 

Je profite du temps de la douche pour tenter un retrait en douceur et limiter un peu, les éclaboussures.

******************************

Les choses se compliquent…

OH MY GOD!

WHERE IS THE CUP!!!!

 

Non non, je vous vois venir…

Elle n’est pas dans la cuisine!

 

Elle est même carrément au niveau de la cave et ne semble pas vouloir en sortir!

 

BORDEL DE BORDEL!!

 

OK OK GARDE TON CALME! RESPIRE!

 

 

BORDEL DE BORDEL!!

 

Quoi, je l’ai déjà dit??

Tu me vois partir aux urgences pour me faire enlever, une cup coinçée??? La honte!!

 

Bon on se calme, on n’en est pas encore là… Respire!

 

C’est fou, toutes les idées à la con, qui peuvent te venir en tête, dans une situation de crise…

******************************

Tentatives d’extraction

1. Et si je me baisse???

Oui oui, je sais…

A ce stade de l’aventure, je tiens à tirer mon chapeau à toutes les femmes en essai bébé qui pratiquent la palpation du col, pour connaitre l’était d’avancement de leur cycle…

Pour résumer, quand tu te baisses, le truc, il devient juste inaccessible!!

 

Connerie n°2 : la pince à épiler…

Outre le fait que la tige est nettement plus large que l’écartement de la dite pince, je n’ai pas la moindre idée de comment je pourrais l’attraper, sans la voir…

 

Connerie associée : le miroir!

Si tu savais à quel point, j’étais fière de moi, en pensant à celle-là ^^

 

Mais… comment te dire…

Si un jour, tu t’ennuies, mais que tu t’ennuies vraiment! Et que tu t’as envie de faire connaissance avec ton moi profond, utilises un miroir, sous la douche…

Personnellement, j’ai découvert bien plus que ce que j’aurais voulu savoir ^^

Note à moi-même : il est grand temps de rendre visite à l’esthéticienne!

******************************

Mon outillage en main, j’ai bien cru que j’allais, enfin, réussir…

 

Vas-y que je te lève la jambe vers la droite, vas-y que je tente un petit coup à gauche…

 

OH PUT…!!

Résultat de recherche d'images pour "hopital"

Cette fois-ci, je commence à m’y voir…

 

Je lâche la pince et retente à main nue!

******************************

Idée lumineuse/ connerie n°4 :

J’appelle l’homme! Mon dernier recours…

« Et si tu pousses? »

« T’es sûr, que t’as vraiment bien compris, où se situait le problème? »

******************************

Qui ne tente rien…

Et comme de toute façon, j’ai plus vraiment d’autres solutions…

« Je remercie donc les merveilleuses sages-femmes qui m’ont appris à pousser lors de mes 2 accouchements, mes filles pour avoir élargie le passage et mon homme qui m’a toujours soutenu dans les pires moments de ma vie (la preuve, encore…).

Merci pour sa présence et son soutien inestimables, lors de la poussée finale, appelée aussi l’expulsion! Autant d’excitations, de pleurs, de joies que pour les deux premiers…

Notre cup se porte à merveille! Merci.

Merci également à ma maman et merci, surtout à ma sœur pour ses bonnes idées! ^^

Cette aventure extraordinaire met définitivement fin à mon expérience CUP!

Vive les SHL!

Merci à toutes les créatrices ZD qui mettent leur talent à notre service pour nous éviter de multiples désagréments menstruels et vive la ménopause!

Merci! »

 

 

Moralité :

Tout corps étranger qui entre, est voué à ressortir, d’une manière ou d’une autre…

 

Partager cet article :